top of page
La souris qui voulait être la montagne - Ludivine Hénocq
La souris qui voulait être la montagne - Ludivine Hénocq

ven. 17 nov.

|

La péniche Didascalie

La souris qui voulait être la montagne - Ludivine Hénocq

Conte, chant et écriture Tout public à partir de 3 ans Durée 30 min Ecoles, crèches, groupes : devis et réservations sur lapenichedidascalie@protonmail.com

Heure et localisation

17 nov. 2023, 10:15

La péniche Didascalie, Port-Sud, Rue Federico Garcia Lorca, 31520 Ramonville-Saint-Agne, France

En savoir plus

Pas toujours facile d’être soi même...surtout quand on est une toute petite souris. Petite-Souris a un rêve : devenir la plus grande, la plus forte, et la plus puissante ! Grâce à la magie d’Arbre d’Or, Petite-Souris voyagera entre les mondes et deviendra tour à tour soleil, nuage, vent...jusqu’à se transformer en une gigantesque montagne. Mais...la montagne est elle vraiment la plus grande, la plus forte, et la plus puissante ? Il semblerait que non : et ce conte de sagesse va vous raconter pourquoi...

La Souris qui voulait être la Montagne » est l’adaptation d’un conte tibétain ( le conte du Tailleur de Pierres) , revisité pour pouvoir être dit à de très jeunes enfants. Percussions corporelles et ritournelles rythment l'histoire.

Note d'intention de l'artiste :

L’écoute des jeunes enfants est magnifique à voir : ils écoutent avec tout leur corps. Avec tous leurs sens. Et avec tout leur coeur... Il manquait à mon répertoire un spectacle qui leur était réservé. C’est maintenant chose faite...mais il fallait bien des années de pratique du conte derrière moi pour être prête. Et oui, le public des jeunes enfants est le plus exigeant ! Chaque phrase doit être motivée, chaque image ciselée, chaque attitude sculptée avec précision, afin de transmettre toute la dimension comique d’une situation, ou la poésie d’un paysage, et cela sans la moindre longueur. Ce retour à l’essentiel ne veut pas dire qu’il y a une « déperdition » du sens ou de la profondeur d’une histoire. Bien au contraire, le défi est justement d’en faire jaillir toute l’intensité... en peu de mots. Tailler dans la longueur d’une histoire pour se focaliser sur sa profondeur. Le tout saupoudré d’humour, car les enfants en ont à revendre, et qu’il est doux d’entendre leurs éclats de rires.

Réservations uniquement sur lapenichedidascalie@protonmail.com

Share This Event

bottom of page